Conseils de plantes

Nourrir les bulbes

Les bulbes que vous recevrez sont de taille maximale et n’ont surtout pas besoin d’être nourris pendant la première saison. Si les bulbes sont plantés en terreau de bonne qualité, ils n’auront pas besoin de fumier ou d’engrais supplémentaire. En les plantant en terres moins adéquates, les bulbes auront alors besoin de plus d’apports nutritifs, que vous pouvez leur apporter de préférence au début du printemps au moment de l’apparition du feuillage ou bien encore à la fin de l’automne. Une petite quantité de fumier biologique suffit, cela favorisera la croissance des nouveaux bulbes plantés dans la terre. Nous vous donnerons plus de conseils par bulbe individuels dans les prochains paragraphes.

Après la floraison du printemps

Laissez toujours faner le feuillage du bulbe naturellement. C’est pendant cette période que la plante commence à produire des réserves d’apports nutritifs, ce qui fait qu’elle puisse pousser à nouveau la saison prochaine.

Alliums

Plantez-les en plein soleil ou dans un endroit légèrement ombragé en terreau bien drainé. Les alliums sont idéaux pour dans un jardin « sauvage » mais également pour en bordure où ils fleuriront extrêmement longtemps. Pour obtenir le meilleur résultat, plantez les par 5 ou plus. Les bulbes fleuriront pendant plusieurs années consécutives. Au moment où vous remarquez qu’ils poussent trop les uns contre les autres, séparez les petits bulbes les uns des autres et replantez-le.

Anemone blanda

Elles préfèrent les endroits légèrement ombragés mais tolèrent le soleil. Ses fleurs, ressemblant aux pâquerettes, fleuriront très bien autour d’arbres, entre d’autres plantes ou entre de petits buissons. Les bulbes s’enracinent profondément en terre, c’est pourquoi nous vous conseillons de bien creuser la terre jusqu`a obtenir un trou de 20 cm de profondeur. Les bulbes n’ont pas besoin de rajout en apports nutritifs, mais vous pouvez y rajouter éventuellement une petite quantité de compost ou de vieux fumier afin de favoriser leur floraison. Avant de les planter, laissez les bulbes reposer dans l’eau pendant une nuit : cela favorisera la croissance des racines. Plantez-les à environ 8 cm de profondeur, et laissez un espace de 10 cm entre chaque bulbe.

Camassia

Des bulbes faciles à planter, résistant aux températures hivernales et qui préfèrent être plantés en terre humide au soleil ou dans un endroit légèrement ombragé. Un endroit humide au bord d’un étang ou en bord d’eau lui convient particulièrement bien, mais vous pouvez également le planter dans un terreau riche en apport nutritifs dans un jardin. Ne touchez pas aux bulbes jusqu'à ce qu’ils commencent à trop se toucher. À ce moment là, déterrez-les en automne afin de les séparer les uns des autres et de les replanter. Vous pouvez éventuellement y ajouter un peu de vieux fumier ou de compost. Plantez-les à 15 cm de profondeur, et laissez un espace de 20 cm entre chaque bulbe.

Chionodaxa

Ces bulbes fleuriront très abondement une fois plantés dans votre jardin. Ils poussent le mieux dans un endroit légèrement ombragé dans une terre bien drainée, riche en minéraux. Ils ne demandent peu à pas d’entretien. Rajoutez-y un peu de vieux fumier chaque année en automne, cela favorisera la floraison et la beauté des fleurs. Déterrez les bulbes qui se touchent trop en automne, séparez-les à nouveau et replantez-les. Plantez les à 8 cm de profondeur, avec un espace de 8 cm entre chaque bulbe.

Crocus

Plantez les crocus dans une terre bien drainée et riche en minéraux, au soleil ou dans un endroit légèrement ombragé. Afin qu’ils fleurissent le plus tôt possible, plantez-les dans un endroit bien ensoleillé. Les crocus peuvent être plantés pratiquement partout : en bordure, autour d’arbres ou de buissons, en pot, ou tout simplement dans l’herbe sauvage. Si vous choisissez de les planter dans l’herbe, n’y passez pas la première fois que vous tondez la pelouse. Les bulbes se touchant trop en automne peuvent être déterrés en automne, séparés et replantés. Plantez les crocus à 8 cm de profondeur, et laissez 8cm d’espace entre chaque bulbe.

Eranthis

Les premières fleurs font leur apparition au printemps et vous offriront un véritable spectacle de couleurs si vous les plantez tout autour d’arbres ou de buissons. Vous pouvez les planter en tout type de sol, même argileux, à condition qu’il soit bien drainé. Ces bulbes n’ont pas besoin d’apports nutritifs supplémentaires, mais y rajouter un peu de compost ou de vieux fumier en automne favorisera la croissance des fleurs. Laissez reposer les bulbes dans l’eau pendant une nuit, cela renforcera également la croissance des racines. Plantez les à 5cm de profondeur, et laissez 8cm d’espace entre chaque bulbe.

Erythronium

Ces bulbes éclairciront les endroits ombragés et sombres de votre jardin. Plantez-les dans tous les endroits ombragés où le sol n’est pas trop sec. Un bon terreau riche en minéraux favorisera la croissance des fleurs. Rajoutez-y un peu de compost en automne.

Fritillaria meleagris

Plantez-les tous regroupés dans un sol ne se desséchant pas vite pendant les mois estivaux. Ils supportent le soleil mais poussent le mieux dans de l’herbe courte et dans des endroits légèrement ombragés. N’oubliez pas de laisser l’herbe tel quel jusqu'à ce que le feuillage fane en Juillet. Ils n’ont pas besoin d’éléments nutritifs supplémentaires. Rajoutez-y un peu de fumier biologique en automne afin de favoriser leur floraison. Plantez-les à 8 cm de profondeur, en laissant 10 cm d’espace entre chaque bulbe.

Fritillaria imperialis Fritillaria persica

Ces grands bulbes exotiques sont résistants aux températures hivernales. Plantez-les en sol riche en éléments nutritifs, avec le côté arrondi vers le bas en plein soleil ou dans un endroit légèrement ombragé, de préférence dans une terre assez lourde. Ces fleurs ressortent le mieux en les plantant en arrière-plan d’une haie ou d’une murette. Plantez-les par 5 ou plus. Utilisez de l’engrais ou du vieux fumier en automne afin qu’elles puissent bien pousser dès le début du printemps. Plantez les à 15 cm de profondeur, en laissant 25 cm d’espace entre chaque bulbe.

Galanthus

Ces fleurs créeront harmonie et couleur dans votre jardin. Elles préfèrent les endroits humides, un sol bien drainé leur convient particulièrement bien, comme par exemple sous ou autour d’un arbre. Ceci les protège du soleil estival. Elles décoreront et orneront chaque endroit de votre jardin, même si vous les plantez en bord de petit buissons. Creusez bien la terre avant de les planter, car elles s’enracinent profondément. Rajoutez un peu de compost ou de vieux fumier en automne afin de favoriser la floraison de vos bulbes. Plantez-les à 10 cm de profondeur, en laissant 8 cm d’espace entre chaque bulbe.

Jacinthes

Avant de bien pouvoir fleurir, elles ont besoin d’au minimum une demi-journée de soleil. Une manière informelle de planter les jacinthes est de les placer regroupées en bordure, où elles pousseront avec les narcisses et les tulipes. N’oubliez pas d’en planter en pot tout autour de votre maison afin de profiter des couleurs et de l’agréable odeur qu’elles dégagent. Ne les plantez pas en ligne droite, mais faites des rangées d’au moins 4 bulbes. Après, il suffit de ne pas y toucher et de les regarder pousser. Ainsi, elles fleuriront pendant plusieurs années consécutives. Si vous souhaitez toutefois les planter séparément et non pas en groupe, nous vous conseillons de replanter de nouveaux bulbes chaque automne. Plantez les à 12 cm de profondeur et laissez 2 cm d’espace entre chaque bulbe.

Hyacinthoides

Les Hyacinthoides poussent généralement en milieux forestiers et fleurissent généralement dans l’ombre des arbres et en sol riche en minéraux et en matière organique. Elles préfèrent un sol pas trop sec, bien drainé. Vous pouvez même les planter en bordure de sapins ou de sapinettes s’ils sont un peu espacés les uns des autres. Les Hyacinthoides n’ont en principe pas besoin d’aliments nutritifs supplémentaires. Si le sol est pauvre en minéraux, rajoutez-y un peu de compost en automne. Si vous remarquez que les fleurs poussent trop les unes sur les autres, déterrez-les en automne, séparez-les à nouveau et replantez-les. Plantez les à 10 cm de profondeur, en laissant 12 cm d’espace entre chaque bulbe.

Leucojum (Nivéole de printemps)

En milieu naturel, vous pourrez apercevoir ces fleurs au bords de marais, d’étangs et de marécages. Ces bulbes sont particulièrement adaptés à être plantés en bord d’eau. Ces bulbes fleurissent en tout type de sol, au soleil ou à la mi-ombre, mais ne supporte pas bien les endroits secs. Si vous y rajouter un peu de vieux fumier en automne, ils donneront plus de fleurs l’année suivante. Déterrez et espacez les bulbes en automne si vous voyez qu’ils poussent trop les uns contre les autres, et replantez-les. Plantez les à 12 cm de profondeur et laissez 15 cm d’espace entre chaque bulbe.

Muscari

Plantez les bulbes de muscari dans un endroit de préférence bien ensoleillé. Les bulbes supportent quasiment tout type de sol. Si vous remarquez que les fleurs poussent trop les unes contre les autres, déterrez-les en créant assez d’espace entre chaque bulbe et replantez-les. Le muscari se marie très bien aux tulipes poussant au mois d’Avril, ou encore aux narcisses. Vous remarquerez également que le feuillage du muscari commence à pousser très tôt, parfois même déjà en automne. Plantez les à 8 cm de profondeur, avec 10 cm d’espace entre chaque bulbe.

Narcisses

Les narcisses ont besoin d’au moins une demi-journée de soleil par jour pour bien fleurir. Il faut faire attention à les planter bien profondément en terre, afin que les racines puissent bien puiser l’eau et l’humidité du sol. Il est également conseillé de rajouter un peu de compost ou de vieux fumier au terreau dans lequel vous plantez vos narcisses, afin d’en enrichir le sol. Pour leur apporter davantage d’éléments nutritifs, donnez-leur au début du printemps un peu de fumier en granulés. Les feuilles du narcisse poussent encore pendant quelques semaines après la fin de sa floraison. Si vous souhaitez les faire pousser pendant plusieurs années consécutives, il faut faire attention de retirer le feuillage du narcisse uniquement au moment où il commence à faner. Vous pouvez également planter vos narcisses en pot ou en jardinière. Plantez les petits bulbes à 10 cm de profondeur, avec 10 cm d’espace entre chaque bulbe, et les grands bulbes à 15 cm de profondeur, avec 15 cm d’espace entre chaque bulbe.

Ornithogalum nutans

Ces bulbes poussent le mieux à la mi-ombre, dans un sol bien drainé mais pas trop sec, riche en matière organique. Plantez les en bordure de haies, à proximité d’arbres ou encore dans l’herbe non-tondue jusqu’en été. Ils n’ont pas besoin d’éléments nutritifs supplémentaires. Ces bulbes se multiplient facilement et rapidement. Plantez-les à 8 cm de profondeur, en laissant 10 cm d’espace entre chaque bulbe.

Scille-lys jacinthe (jacinthe des Pyrénées)

La jacinthe des Pyrénées préfère les endroits ensoleillés ou mi-ombragés et les sols fertiles, humides et bien drainés. Les bulbes sont particulièrement adaptés à être plantés en bord de haies, d’arbres ou au milieu de jardins sauvages. Ils se marient très bien aux narcisses jaunes-blancs. Ils se multiplient très rapidement et facilement. Ne les dérangez donc pas trop. Une petite quantité de vieux fumier favorisera la floraison de ces jacinthes. Plantez les à 8 cm de profondeur, avec 8 cm d’espace entre chaque bulbe.

Tulipes

Les tulipes poussent le mieux en plein soleil, mais tolèrent cependant les endroits légèrement ombragés. Elles ont besoin d’un sol bien drainé. Plantez les tulipes en groupes de 15 à 20 bulbes. Ce sont également des fleurs parfaites pour dans une jardinière. Les tulipes poussent généralement qu’une saison d’affilée, ce qui vous permet de planter de nouveaux bulbes en automne. Si vous souhaitez cependant essayer de les faire pousser pendant plusieurs années consécutives, cassez la tige se trouvant sous la fleur et supprimez le feuillage uniquement qu’au moment où celui-ci commence à faner et à jaunir. Plantez les grandes tulipes à 18 cm de profondeur, avec 12 cm d’espace entre chaque bulbe, et les petites tulipes sauvages à 12 cm de profondeur, avec 8 cm d’espace entre chaque bulbe.