Exportation de bulbes à fleurs

Exportation de bulbes à fleurs

De nos jours, Fluwel joue un rôle très important dans le domaine de l’exportation de bulbes à fleurs. Cela n’a absolument pas toujours été le cas ; Fluwel est une jeune entreprise, aux idées innovantes, se dirigeant de plus en plus vers le marché en ligne. Cependant, Fluwel profite d’une longue tradition : celle des bulbes de fleurs en Hollande. Sur cette page, vous retrouverez toutes les informations nécessaires sur l’histoire de l’exportation de bulbes à fleurs.

Commerce de bulbes à fleurs en Hollande

Les bulbes à fleurs, en particulier les bulbes de tulipes, étaient déjà connus dans d’autres continents avant qu’ils furent leur entrée en Hollande. Les sultans de l’empire Ottoman, qui régnaient sur le pays qu’est maintenant la Turquie, firent décorer leurs palais de tulipes. Cependant, le commerce de ces bulbes à fleurs ne fut pas de suite un grand succès dans ce pays. Grâce à l’économie extrêmement prospère qui régnait en Hollande pendant cette période, appelée « Gouden Eeuw » (le siècle d’or), l’entrée de la tulipe fit tout de suite rage auprès des commerçants et des habitants : il y avait assez d’investisseurs, tout le monde était très curieux et voulait en apprendre d’avantage sur la tulipe , qui devint de plus en plus connue.

L’un des experts en bulbes à fleurs, et notamment sur la tulipe, portait le nom de Charles l’ Ecluse. Ce dernier était un professeur renommé à l’université de Leyde. C’est ainsi qu’il commença sa plantation de bulbes de tulipes dans le jardin de cette université. Le sol dans laquelle ces dernières poussaient était de qualité parfaite, car Leyde est situé en bord de mer et dispose donc d’un sol sabloneux qui est idéal pour la croissance des tulipes. Les habitants des villes, disposant de beaucoup d’argent, avaient donc l’occasion de l’investir dans les bulbes de tulipes.

Le premier grand commerce en bulbes à fleurs est également connu sous le nom de tulipomanie. Ce qui semblait commencer en forme de grand succès, connut hélas une fin pour le moins tragique : les investisseurs revendaient leurs bulbes à des prix trop élevés, les bulbes n’étaient plus de bonne qualité, les contrats signés ne furent pas respectés. Le commerce des tulipes devint donc une grande illusion, qui connut sa fin en 1637. À partir de ce moment là, il fallut beaucoup de temps pour rétablir le commerce de bulbes à fleurs en Europe et partout ailleurs.

Après la tulipomanie

Après la tulipomanie, et malgré tous les dégâts et les illusions, les bulbes à fleurs demeurèrent tout de même des produits spéciaux et très enviés par le peuple Européen. Il y avait donc une chance de rétablir le commerce de bulbes à fleurs, en commençant par l’exportation de ces dernières. Surtout le peuple Anglais était très intéressé par les bulbes à fleurs de qualité supérieure provenant de la Hollande. Les gens commençaient à croire que les bulbes à fleurs ne pouvaient qu’uniquement pousser en Hollande pour atteindre une telle qualité, ce qui n’était pas du tout le cas, mais les commerçants Hollandais aimaient toutefois le prétendre et l' affirmer.

Commerce de bulbes à fleurs en Hollande
Exportation mondiale de bulbes à fleurs
Les tulipes Darwin : une révolution

 

La ville de Haarlem fut la première capitale d’exportation de bulbes à fleurs. Les importateurs se rendaient à cette ville pour acheter leurs bulbes à fleurs. Au sud de Haarlem, toute une « zone » de bulbes à fleurs commença à se développer. Plus tard, d’autres « zones » de bulbes se développèrent, même en dehors de la Hollande. Mais Haarlem resta la ville la plus importante en matière d'exportation de bulbes à fleurs, surtout grâce à l’actuel aéroport de Schiphol, qui était un port important à l’époque.

Les tulipes Darwin : une révolution

A travers les siècles, les producteurs de bulbes à fleurs continuèrent à expérimenter. En les mélangeant, et grâce à la pollinisation, de nouvelles espèces de fleurs se développèrent telles que les narcisses, le lis, les jacinthes et différentes sortes de tulipes. L’un des producteurs les plus connus à l’époque portait le nom de Krelage qui fit, depuis Haarlem, le tour de toute l’Europe à la recherche des tulipes les plus uniques.

En 1885, Krelage acheta une collection unique de tulipe à Lille qu’il multiplia une fois rentré chez lui. Une nouvelle espèce de tulipe se développa alors, de couleur beaucoup plus intense. Cette dernière fut l’objet d’une grande exportation. Krelage lui donna le nom de Tulipe Darwin. La tulipe Darwin connut un succes international, ce qui renforça encore plus le commerce de bulbes à fleurs.

La première guerre mondiale

L’exportation de bulbes à fleurs commença à devenir un grand succes, jusqu'à l’arrivée de la première guerre mondiale. Bien que la Hollande fut un pays neutre pendant cette guerre, l’exportation connut une grande crise due aux batailles navales. L’Angleterre bloqua l’importation de produits de luxe en 1916. Les bulbes à fleurs ne pouvaient donc plus être exportés. En attendant des temps meilleurs, les producteurs commencèrent alors à planter et à récolter des légumes.

Exportation mondiale de bulbes à fleurs

Le 20ème siècle apporta finalement beaucoup de bonnes choses. Le début du transport aérien simplifia énormément l’exportation de bulbes à fleurs. Les Etats-Unis et la Russie devinrent à ce moment là des destinations importantes. Les producteurs de bulbes à fleurs Hollandais réussirent à vendre leurs fleurs partout dans le monde. Ces dernières années, la venue d’internet a également facilité la vente et l’exportation de bulbes à fleurs, ce qui représente sans aucun doute l’avenir du commerce de bulbes à fleurs, surtout sur le plan international.

L’avenir de Fluwel
Bulbes leurs internet
Un commerce direct,

L’avenir de Fluwel

Fluwel investit énormément dans l’exportation de bulbes à fleurs par le biais d’ internet. Nous pensons que ce nouveau système technologique simplifiera dans l’avenir l’exportation de bulbes à fleurs. Beaucoup de bulbes à fleurs passent encore par plusieurs producteurs avant de finalement pouvoir pousser dans votre jardin. Chez Fluwel, c'est différent: dans notre boutique en ligne, vous pouvez commander directement vos bulbes à fleurs. Vous êtes également garanti qu’ils proviennent d’une seule et même adresse : les champs de bulbes de Fluwel ! C’est comme ca que nous voyons l’avenir : un commerce direct, tout en ayant œil pour notre clientèle. Visitez donc vite notre boutique en ligne pour voir ce que nous vous proposons !