Nérine

En tant que fleur à couper, la Nérine profite de plus de notoriété que comme une plante de jardin ou une plante en pot. Cela résulte, parce que cette plante bulbeuse en provenance de l’Afrique du Sud ne supportait pas trop bien les hivers Européens. Mais dans le monde des fleurs, on sélectionne beaucoup afin d’améliorer les propriétés des plantes et cela a conduit que de la Nérine, plusieurs Nérines de jardin très utiles, robustes ont été créées. Souvent, ceci est le résultat de croisements entre différentes espèces de Nérine, mais un nombre de nouvelles Nérines pérennes a aussi été crée par croisements de Nérine bowdenii avec Amaryllis belladonna. Les descendants du croisement Nérine bowdenii x Amaryllis belladonna sont appelés « Amarine » et voilà, un produit dont j’ai de très grandes attentes comme plante de jardin. Ça vaut vraiment la peine de l’essayer une fois dans le jardin, les fleurs étincelantes de la Nérine et de l’Amarine sont un enrichissement pour les jardins en automne.

 

Comment planter la Nérine

Trois choses sont importantes :

1)    Le nez du bulbe de Nérine doit après la plantation dépasser d’un centimètre au dessus du sol.

2)    Le sol doit être maintenu humide le premier mois après la plantation afin que le bulbe puisse développer de bonnes racines.

3)    Recouvrez les Nérines avec une couverture de feuilles ou de paille en bandes là où il gèle fortement en hiver.

Pourquoi les choses sont ainsi, personne ne le sait, mais une Nérine n’apprécie pas d’être planté profondément. Lors de la plantation, le nez d’une Nérine doit juste être posé sur la surface du sol, à vrai dire comme un Dahlia. Gardez le sol après la plantation aussi bien humide, les bulbes feront alors rapidement des racines. C'est vraiment important, parce que si la feuille de la Nérine va pousser avant que le bulbe a bien fait des racines, la fleur qui se retrouve déjà dans le bulbe sèchera et c’est en automne, qu’elle doit fleurir. Au printemps il y a souvent peu de pluie, assurez-vous donc que le sol restera bien humide en particulier lors du premier mois après la plantation. Ne plantez pas non plus les bulbes trop près les uns des autres, au minimum 25 cm de distance les uns des autres cela donne un résultat plus joli que de les planter regroupés, comme vous avez peut-être l’habitude pour la tulipe ou le narcisse. Personnellement, je trouve la Nérine le mieux mis en valeur si elle est répandue largement et poussant en bordure ou au jardin. Aussi le sommet des fleurs de la Nérine est mieux mis en valeur s’il a de l’espace. La Nérine se retrouve comme  plante vivace plusieurs années au même endroit, donc donnez-lui de l’espace pour s’étaler et arriver à maturité. En plantant la Nérine en grand nombre, vous serez étonné comme votre jardin deviendra beau en automne. Il est le baiser de bonne nuit à votre jardin avant qu’il ne commence paisiblement à hiberner.