Plantes en pot

Utilisez uniquement des pots à bon drainage. Nous vous conseillons pour la même raison un terreau sablonneux. Le conteneur doit être assez profond afin de favoriser la croissance des racines : un pot d’au minimum 15 cm de longueur pour les grandes tulipes et les narcisses ; 10 centimètres pour les bulbes plus petits. Ne les arrosez pas trop souvent, mais évitez cependant que le terreau reste totalement sec.

Une règle à respecter est de planter les bulbes 2 à 3 fois plus profondément que leur taille. Placez les bulbes par terre dans le conteneur afin qu’ils se touchent presque. Pour un résultat optimal, pensez à planter la surface plate de vos bulbes de tulipes dans la partie extérieure du bord du pot. Ainsi, les premières et plus grandes feuilles se superposeront exactement au-dessus du pot.

Après avoir arrosé vos bulbes, placez vos pots dans un endroit frais. Les bulbes fleurissant au printemps produisent uniquement des racines quand la température est fraîche, c’est pourquoi nous vous déconseillons de  les laisser pousser à l’intérieur. Placez vos pots dans un garage, une cave ou une grange. Ne laissez jamais les pots dans votre jardin en période de gel. Les périodes variées de gel et d’éclaircies font en sorte que la composition du terreau se modifie, ce qui risque fortement d’endommager les racines. Une fois les bourgeons sortis au début du printemps, les bulbes sont prêts à être exposés à l’extérieur et au soleil.

Nul besoin de nourrir vos bulbes, car ils possèdent leurs propres réserves. Une fois que vos tulipes et vos jacinthes ont fini de fleurir, il est préférable de les jeter car la chance est minime que ces fleurs repoussent l’année suivante. Cependant, les narcisses, les anémones, les crocus, le muscari et beaucoup d’autres petits bulbes peuvent pousser en pot pendant des années consécutives. Nous vous conseillons toutefois de les nourrir au printemps, ou de les planter dans du nouveau terreau bien frais en automne.