Tulipomanie

TulipomanieL’histoire des bulbes à fleurs en Hollande est passionnante. Beaucoup de gens réfèrent souvent aux conséquences qu’a engendré la tulipomanie. Cette période était en effet riche en évènements : l’économie en Hollande était extrêmement prospère, beaucoup de Hollandais possédaient des fortunes et les dépensaient en achetant des tulipes qui gagnèrent de plus en plus en valeur. Une tulipe était, à moment donné, aussi chère qu’une maison en bord de canal dans le centre d’Amsterdam ! Cette mania engendra finalement un énorme crash boursier en 1637.

Vol de tulipes

Le commerce de tulipes au début du 17e siècle est de nos jours considéré comme une grande erreur. Il est vrai que le terme de « Tulipomanie » est plutôt péjoratif. Mais quand la tulipomanie battait de son plein, est-ce que les gens se rendaient compte des conséquences qu’elle pourrait engendrer? Généralement, ils ne s’en rendaient pas compte, ce qui généra un énorme effondrement de l’économie, pour le moins inattendu. Pourtant, tout a commencé par une grande erreur, un acte criminel : le vol de tulipes dans le jardin de l’université de Leyde, que Charles de l’Écluse y avait planté. Mais pourquoi furent-elles exactement volées ?

Un symbole de luxe

Dans certaines parties du monde, la tulipe avait déjà atteint un statut de symbole de luxe. La valeur d’une tulipe était donc énorme. Les gens étaient comme enchantés par cette nouvelle fleur et lui accrochaient la même valeur que des pierres précieuses. La tulipe devint un objet de collection. Charles de l’Écluse fit le premier à introduire la tulipe en Hollande. Non pas dans le but de s’y en enrichir avec, mais dans l’unique intention de développer ses connaissances à propos de cette fleur spéciale. Mais d’autres personnes avaient d’autres intentions, et décidèrent de les-lui voler…

Il était bien évidemment logique que des tulipes volées tireraient beaucoup d’attention, donc elles ne furent pas revendues tout de suite. Les voleurs décidèrent de les replanter afin d'en multiplier leur nombre. Ils croisèrent également plusieurs sortes différentes, ce qui donna naissance à de nouvelles espèces de tulipes. Du jamais vu pour les gens de cette époque. Telles de véritables pierres précieuses, il serait maintenant très facile de les revendre aux riches commerçants Hollandais, qui n’hésiteront pas à dépenser des fortunes pour des fleurs aussi uniques que précieuses.

Tulipo semper augustus
tulipomanie-aap2
tulipomanie-aap

Commerce et négociation des tulipes

L’ on vendait donc des tulipes, mais cela se fit souvent un peu en cachette, car les collectionneurs voulaient quand même rester discrets. Les gens collectionnaient en silence. L’économie prospère de la Hollande fit que beaucoup de gens préféraient dépenser leur argent en produits de luxe, comme la tulipe. Mais à cause de la croissance de l’économie et donc de la richesse du peuple, les gens commençèrent à se réaliser qu’ils avaient même trop d’argent pour acheter tous les produits de luxe qu’ils voulaient. C’est à ce moment là qu’ils commencèrent à investir leur argent. Le capitalisme moderne naquit pendant cette période, ce qui engendra la tulipomanie, considéré comme le premier « virus » capitaliste.

Une épidémie de peste se développa au cours du 17ème siècle, donnant suite à de nombreux décès, mais également à de nombreuses successions. De jeunes risqueurs devinrent riches à leur tour, et décidèrent de suivre la mode de l’époque : investir son argent dans le commerce de tulipes. Ils n’achetèrent plus les tulipes pour les collectionner, mais en moyen d’investissement. Car ils étaient sûrs qu’elles gagneraient encore plus en valeur…ou pas ?

La tulipe devint un sujet de conversation récurrent, surtout dans les bars et les auberges où la bière fraîche coulait à flots. Les investisseurs se firent concurrence. Les investissements se firent de plus en plus nombreux, même si ce n’était que dans le but d’impressionner leurs amis. C’est ainsi que le commerce de la tulipe devint une folie, une crise, une « tulipomanie » qui se répandit comme un virus. De jeunes « riches » investissaient tellement d’argent, tout cela dans l’espoir de voir leur investissement grandir encore plus en valeur.

Virus de la tulipe

Ce que les gens ne savaient pas, c'est que la tulipe connut en effet une véritable épidémie de virus. À force de les multiplier, les tulipes devinrent sensibles aux maladies. Les virus furent en sorte que chaque tulipe varia en couleur. Cela créa des tulipes uniques en leur genre. Mais il était impossible de les replanter et donc de multiplier le nombre de ces tulipes, à cause de leur maladie. Il était donc absurde d’investir son argent dans ce genre de tulipes, ce que les gens faisaient cependant. Ils ne savaient pas mieux à l’époque, car l’investissement d’argent dans le commerce des tulipes était devenu une véritable rage, une obsession.

Virus de la tulipe
Explose bulles tulipe
Bulbs fleur tuliponmanie

Une tulipe ? Une auberge!

Les investisseurs achetaient des tulipes, sans même les recevoir. Il n’avaient aucune idée à quoi elles ressemblaient. Ils achetaient une promesse, un morceau de papier sur lequel était inscrit qu’ils étaient garantis de merveilleuses tulipes pour la saison prochaine. Bien évidemment, ces promesses ne furent pas toujours tenues : à cause du virus, les tulipes les plus rares ne purent se multiplier. Cependant, les investisseurs continuèrent à investir des sommes d’argent inimaginables. Dans la ville de Hoorn (Nord-Ouest de la Hollande), l’on pouvait acheter une auberge entière pour le prix de trois tulipes ! Et dans le centre d’ Amsterdam, quelqu’un acheta une maison en bordure de canal pour le prix…d’une seule tulipe. Ceci ne pouvait tout de même plus durer…

La fin de l’histoire de la tulipe ?

En Février 1637, les prix recommencèrent à baisser pour la première fois depuis des années. Les investisseurs n’avaient peu ou plus d’argent, les promesses faites autrefois ne furent pas tenues. La première vente aux enchères désastreuse eût lieu à Haarlem. Peu après, les villes d’Alkmaar et de Hoorn suivirent. Les acheteurs ne pouvaient plus rien dépenser, et les commerçants ne pouvaient plus rien livrer : l’on avait donc vendu du rêve, des produits imaginaires, qui n’existaient plus. Le conte finit mal. Etait-ce vraiment la fin de l’histoire de la tulipe?

Tout finit heureusement moins mal que l’on avait initialement pensé. Les acheteurs n’étaient pas dans l’obligation de rembourser leurs dettes, car les commerçants ne s’étaient pas tenus à leur promesse en ne pouvaient donc rien leur vendre. Le tribunal exclut toutes les affaires à propos de la tulipe, ce qui permettra d’éviter de nombreuses liquidations judiciaires en ne faisant presque rien. Le thème de la tulipe devint récurent chez de nombreux poètes et comiques, n’ayant pas peur de la critiquer. Cependant, les prix se stabilisèrent petit à petit, et le commerce de la tulipe connut une nouvelle histoire, qui finit bien cette fois, jusqu'à aujourd’hui en tout cas.

La tulipe après la tulipomanie

La tulipe demeura un sujet de conversation récurent, même après la tulipomanie. Après cette période, les gens devinrent curieux à propos de la tulipe. Comment était- t’il possible qu’il y a quelques années de cela, l’on pouvait acheter , avec une seule tulipe, une maison en bordure de canal en plein centre d’Amsterdam ? Les gens n’avaient plus aucune idée de la valeur d’un bulbe à fleur. Au 18ème siècle, les jacinthes firent rage et connurent une histoire similaire à la tulipomanie, un peu moins grave cependant. Cette « rage » connut sa fin en 1737. Le lys et le glaïeul connurent également une période extrêmement populaire. L’histoire de ces fleurs et de leur commerce se finit cependant assez bien, et les valeurs des fleurs firent recalculées.

Histoire de la tulipe
Histoire de la tulipe chez Fluwel
La tulipe après la tulipomanie

Histoire de la tulipe chez Fluwel

L’histoire de la tulipe est le thème central chez Fluwel’s Tulpenland, notre parc à thème exclusivement réservé à la tulipe. Vous pourrez là-bas redécouvrir le voyage fascinant de la tulipe, ainsi que toute son histoire et, bien sûr, la période de la tulipomanie. Mais Fluwel vous offre encore plus ! Sur notre site, nous vous donnons encore beaucoup plus d’informations sur l’histoire des bulbes à fleurs. Fluwel vous propose également un grand assortiment de bulbes de fleurs, que vous pourrez facilement commander dans notre boutique en ligne. Commandez donc vite vos bulbes à fleurs préférés sur fluwel.fr!